Jouons avec les préjugés : la PNL

4257968097_0c619748cf_bPNL ? Qu’est-ce que ça veut dire ?

Il s’agit d’un acronyme pour Programmation Neuro-Linguistique.

Programmation Neuro-Linguistique ? Ça a l’air compliqué ! S’agit-il d’une science ?

La PNL est une discipline, et non une science, qui se positionne dans différents domaines : la communication, la confiance en soi, la qualité de la relation, la vision du monde, l’excellence et le développement personnel. Pour faire court, la PNL, qui a été élaborée aux États-Unis dans les années 70 par le psychologue Richard Bandler et le linguiste John Grinder, est une technique de communication spécifique qui apporte un éclairage différent sur le comportement humain.

Alors, la PNL c’est de la psychologie ?

Là encore, non. Si la PNL est une modélisation de travaux de grands thérapeutes tels que  Fritz Perls, Virginia Satir, Milton H. Erickson ou encore Gregory Bateson, il ne s’agit nullement d’une nouvelle théorie en psychologie. Elle s’intéresse d’ailleurs davantage à nos réactions qu’aux origines de nos comportements. L’objectif de la PNL est de changer nos anciens schémas mentaux pour trouver plus d’assurance dans la vie et optimiser notre potentiel énergétique et créatif.

Ça ressemble à des techniques de manipulation…

En tant que technique de communication, la PNL n’est nullement un outil manipulatoire. Tout comme l’hypnose, il s’agit d’une discipline entièrement naturelle. En tant que telle, elle ne peut pas être « dangereuse » si elle est utilisée par un professionnel ayant l’éthique et la déontologie requises pour exercer. En d’autres termes, la seule possibilité pour que la PNL puisse être utilisée dans ce sens, c’est que l’émetteur du message soit lui-même dans la manipulation.

La déontologie, justement, parlons-en ! N’importe qui peut se réclamer thérapeute PNL ou est-ce une discipline encadrée ?

La formation en PNL est très encadrée, oui. Mais c’est à vous, en tant que futur patient, de vérifier que le thérapeute a bien reçu cette formation avant de fixer un premier rendez-vous !

La PNL sert à résoudre des problèmes personnels en fait, c’est ça ?

Oui. Mais pas exclusivement. Dans le cadre d’une thérapie, la PNL est un outil qui va permettre de mieux comprendre le patient, de mieux communiquer avec lui, afin de lui proposer des solutions adaptées à son problème. Mais son champ d’action ne s’arrête pas au domaine personnel, puisqu’elle peut également intervenir dans des milieux aussi variés que ceux de la politique, du social, de l’éducation, de la médecine ou encore du sport…

OK. Alors, si j’ai bien compris, la PNL ne s’intéresse qu’aux dysfonctionnements !

Une fois encore, oui. Mais pas seulement. Si elle s’intéresse à ceux qui, face à une situation délicate, difficile, ont su trouver des solutions incroyablement efficaces et créatives pour s’en sortir, la PNL affectionne tout particulièrement l’étude des mécanismes de la réussite afin de les modéliser. Il s’agit pour elle de comprendre comment une personne est devenue un sportif de haut niveau, un as de la communication, un grand ponte de la santé…

Donc, si je résume : la PNL est une discipline qui, en modélisant les comportements efficaces, permet d’améliorer la communication d’une personne avec les autres et avec elle-même.

Voilà. C’est exactement cela.

 

C.V

Les commentaires sont fermés.