Depuis le 28 janvier 2015, l’animal est mentionné dans le Code civil non plus comme un « bien meuble » mais en tant qu’« être vivant doué de sensibilité ». Cette reconnaissance fait clairement écho à la nouvelle attention portée au « vivant » par les […]

Continue reading